Cinéma étranger

« Tout ira bien », Wiml Wenders, 2015


Wenders

Le titre de ce dernier film de Wim Wenders a des allures d’antiphrases si l’on songe qu’il aborde la question de la culpabilité et du pardon. Ecrivain en panne d’inspiration, Tomas Eldan est aussi en conflit avec sa compagne Sara, qui aspire à un engagement plus prononcé et à la maternité. Agacé, perturbé, il roule au hasard sur des routes enneigées dans la campagne canadienne. Kate, élève seule ses enfants et se consacre à la conception d’illustrations ou à la lecture tandis que ses fils, Christopher et Nicolas, font de la luge. C’est ainsi que survient l’horreur, l’accident, bêtement. Tomas et Kate doivent gérer la tragédie, trouver comment survivre, se reconstruire, tandis que Christopher doit surmonter la perte du frère et accepter que l’écrivain sublime l’horreur en succès littéraire.
Le film sonde le cheminement de ces âmes douloureuses, sans pathos, mais sans véritable profondeur non plus. On reste sur une impression d’inachevé, peut-être parce que Wim Wenders multiplie les ellipses et fait le choix d’une mise en scène épurée qui reste à la surface des êtres et des faits. James Franco (Tomas) et Charlotte Gainsbourg sont convaincants mais ne parviennent pas à nous faire oublier la lenteur de ce scénario qui manque de tension.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s