Littérature française

« Vies volées, Buenos aires, place de Mai », Matz et Mayalen Goust, Rue de Sèvres, 2018

Mario est fauché comme les blés, mais il aurait pourtant beaucoup pour être heureux. Ses parents sont aimants, et son fidèle ami Santiago le prend toujours sous son aile et partage avec lui l’aisance financière qui lui fait défaut. Tous deux étudiants en colocation, ils sont complice de nombre de petits plaisirs et de verres… Lire la suite « Vies volées, Buenos aires, place de Mai », Matz et Mayalen Goust, Rue de Sèvres, 2018

Littérature française

Rentrée littéraire (15 ) « La porte du voyage sans retour, ou les cahiers secrets de Michel Adanson », David Diop, Editions du Seuil, 2021

Un roman charmant, au sens propre du terme ! David Diop organise son récit autour de la figure de Michel Adanson, naturaliste français d’origine écossaise, qui séjourna plusieurs années au Sénégal et qui rêva vainement à la publication de son « Orbe Universel », son chef d’œuvre encyclopédie déployé en 120 volumes.  Se jouant de la technique des… Lire la suite Rentrée littéraire (15 ) « La porte du voyage sans retour, ou les cahiers secrets de Michel Adanson », David Diop, Editions du Seuil, 2021

Littérature française

« À tous ceux qui… Journée d’été à la campagne à la fin des années quarante », Noëlle Renaude, Editions théâtrales, 2002

Mon périple au cœur du théâtre contemporain, qui tient parfois de l’odyssée, se poursuit avec la lecture de Noëlle Renaude. L’idée de cette première pièce est assez séduisante, même s’il s’agit d’un théâtre sans situations, sans intrigue véritable. Le cadre est celui d’un petit village de campagne après-guerre. Un village français, confronté à la reconstruction,… Lire la suite « À tous ceux qui… Journée d’été à la campagne à la fin des années quarante », Noëlle Renaude, Editions théâtrales, 2002

Littérature française

« De l’amour », Philippe Minyana, L’Arche, 2010

C’est avec ce titre que je termine mon incursion dans le théâtre de Minyana, un univers dans lequel je ne rentre pas vraiment et qui peine à m’émouvoir ou à me ravir. Comme l’indique le titre, la pièce interroge l’amour et le couple sur plusieurs décennies à travers 4 personnages. Boby et Christina, qui se… Lire la suite « De l’amour », Philippe Minyana, L’Arche, 2010

Littérature française

Rentrée littéraire (14), « Grande couronne », Salomé Kiner, Christian Bourgeois éditeur, 2021

Un premier roman assez décapant qui a su se faire remarquer Ce premier roman écrit sous le sceau d’un rire amer confronte une ado de 13 ans à ses rêves et ses désillusions à l’aube du changement de millénaire. Si elle réside dans une petite ville de la banlieue parisienne qui alterne le meilleur et… Lire la suite Rentrée littéraire (14), « Grande couronne », Salomé Kiner, Christian Bourgeois éditeur, 2021

Littérature française

Rentrée littéraire (13), « Le fils de l’homme », Jean-Baptiste Del Amo, Gallimard, 2021

Académique mais magistral ! Le roman s’ouvre sur un prologue énigmatique situé en des temps immémoriaux, primitifs et dans une terre morne, un monde sauvage et bestial. Nous y suivons les pas d’une troupe nomade, une horde d’hommes dont l’existence et le cheminement sont rythmés par les saisons, tandis que les pères initient les fils… Lire la suite Rentrée littéraire (13), « Le fils de l’homme », Jean-Baptiste Del Amo, Gallimard, 2021

Littérature française

Rentrée littéraire (12), « Presque toutes les femmes », Héléna Marienské, Flammarion, 2021

Héléna Marienské, alias Nathalie Galan, et davantage encore puisqu’elle change d’identité comme elle change de vie, se livre ici à l’exercice de l’autobiographie. Ce projet ancien mais resté inachevé, s’est imposé à elle alors qu’elle se remettait d’une dépression sévère. Il devenait comme une évidence qu’elle devait réécrire ce récit intime consacré aux femmes de… Lire la suite Rentrée littéraire (12), « Presque toutes les femmes », Héléna Marienské, Flammarion, 2021

Littérature française

Rentrée littéraire (11) , Soleil amer, Lilia Hassaine, Gallimard, 2021

Une bien belle découverte ! Soleil amer, s’ouvre et se clôt sur les ruines de la cité antique de Djemila, cette oasis de pierres située au milieu des Aurès. Maryam et sa petite sœur Sonia aimaient à y vagabonder en cette année 1959, sans percevoir la menace de la tempête de sable. Daniel y renoue avec… Lire la suite Rentrée littéraire (11) , Soleil amer, Lilia Hassaine, Gallimard, 2021

Littérature française

« Abdel et Bela », Robert Pinget, Éditions de Minuit, 1987

Poursuivons notre découverte du théâtre de Pinget, auteur publié aux Éditions de Minuit et affilié au courant du Nouveau Roman. Avec ce titre, il développe son exploration du théâtre et de ses possibles, notamment son aptitude à se représenter et sa dimension réflexive. Le décor est on ne peut plus dépouillé : seuls deux fauteuils occupent… Lire la suite « Abdel et Bela », Robert Pinget, Éditions de Minuit, 1987

Littérature française

« Royan, la professeure de français », Marie Ndiaye, Gallimard, 2020

Une claque ! Ce texte est d’abord l’histoire d’un Monologue dramatique longtemps empêché par la pandémie et la fermeture des lieux de culture, puisqu’il devait être créé à Avignon en 2020, puis en novembre à l'espace Cardin.  Il s’offre au public comme la parole expansée d'un JE qui exprime sa certitude d'être comme épiée par deux êtres,… Lire la suite « Royan, la professeure de français », Marie Ndiaye, Gallimard, 2020