Cinéma étranger

« L’homme qui a vendu sa peau », Kaouther Ben Hania, 2020

Un film remarquable et remarqué ! Un billet ce jour pour mettre le cinéma tunisien à l’honneur avec ce film magnifique, réalisé d’une main de maître par Kaouther Ben Hania, une réalisatrice tunisienne qui se trace un beau chemin à l’international. Ce dernier long-métrage a en effet été nominé aux Oscars dans la catégorie du meilleur… Lire la suite « L’homme qui a vendu sa peau », Kaouther Ben Hania, 2020

Cinéma étranger

« Désigné coupable », Kevin Macdonald, 2021

guantanamo Avec ce titre documenté et poignant, Macdonald se propose de retracer l’effroyable combat de Mohamedou Ould Slahi, un Mauritanien injustement interné à Guantanamo, 14 ans durant. Installé en Europe, Mohamedou est loin de s’imaginer qu’il signe sa perte lorsqu’il se rend au pays pour assister au mariage de son cousin après les attentats de… Lire la suite « Désigné coupable », Kevin Macdonald, 2021

Cinéma étranger

« Notre-Dame du Nil », Atiq Rahimi, 2019

Scénario de Ramata Sy, d’après le roman autobiographique de Scholastique Mukasonga.  Encore une pépite cinématographique aujourd’hui avec ce dernier long métrage d’Atiq Rahimi qui s’intéresse cette fois au Rwanda. En 1973, on se bat pour inscrire ses filles au prestigieux institut catholique Notre-Dame du Nil, retiré loin de la ville et de ses tentations. Tutsi… Lire la suite « Notre-Dame du Nil », Atiq Rahimi, 2019

Cinéma étranger

« 200 mètres », Ameen Nayef, 2021

cis Aujourd’hui, un billet sur un excellent premier film palestinien signé d’Ameen Nayfeh.  L’intrigue de ce road-movie politique aux allures de thriller s’ouvre sur la ville de Tulkarem, en Cisjordanie, séparée de la ville israélienne d’Hadera par un gigantesque mur érigé durant la seconde Intifada. Ce mur opère comme un véritable personnage, en ce qu’il… Lire la suite « 200 mètres », Ameen Nayef, 2021

Cinéma étranger

« Disclosure » de Michael Bentham, 2020

Ce drame psychologique, qui alterne quelques scènes intérieures et longs moments en extérieur, prend la forme d’un huis clos qui se tient dans une demeure bourgeoise australienne, au sein d’une petite communauté de privilégiés, en apparence tranquille.  Danny et Emily, respectivement journaliste et réalisatrice, y coulaient jusques là des jours paisibles aux côtés de leur… Lire la suite « Disclosure » de Michael Bentham, 2020

Cinéma étranger

« Balloon », de Pema Steden, 2021

Aujourd’hui un billet coup de cœur pour un film de Pema Steden, écrivain, scénariste, producteur et réalisateur tibétain, que je découvre et que je ne vais pas manquer de suivre.  Évoquons d’abord un peu ce réalisateur, officiellement chinois, mais né dans une famille de pasteurs nomades semi-sédentarisés du nord-est du Tibet, en Amdo ou Qinghai.… Lire la suite « Balloon », de Pema Steden, 2021

Cinéma étranger

« Falling », de Viggo Mortensen, 2020

Voilà un long métrage qui nous permet de découvrir un Viggo Mortensen aussi doué devant que derrière la caméra. Ses débuts comme réalisateur sont particulièrement prometteurs tant par le scénario que par la qualité de l'image. Il faut aussi saluer à ce titre la photographie de Marcel Zyskind qui sublime les paysages, les décors de… Lire la suite « Falling », de Viggo Mortensen, 2020

Cinéma étranger

« Lara Jenkins » de Jan-Ole Gerster, 2020

Voilà un beau film signé de Jan-Ole Gerster, que je découvre à travers ce long métrage qui s’intéresse avec beaucoup de sensibilité et de nuance aux relations mère-fils, et notamment à cette tendance qu’on a parfois à vouloir des enfants parfaits, des enfants construit à notre image. A la manière d’une tragédie grecque, le film… Lire la suite « Lara Jenkins » de Jan-Ole Gerster, 2020

Cinéma étranger, Cinéma français

« Un divan à Tunis » de Manele Labidi, 2020

Un premier film aussi drôle que prometteur ! C’est avec une comédie que la scénariste et réalisatrice franco-tunisienne Manele Labidi fait une entrée remarquable en salle. S’il s’agit pour elle de porter un regard parfois insolent sur une Tunisie en pleine reconstruction sociale, économique et politique, ainsi que le donnent à voir les décors de… Lire la suite « Un divan à Tunis » de Manele Labidi, 2020

Cinéma étranger

« Souvenirs», Im Kwon-Taek, 2008

Et si nous faisions une incursion dans le cinéma coréen ? Ce film c’est d’abord une ouverture extrêmement poétique, qui allie beauté de la photographie, entre verdure et montagne, et sensibilité de la musique, une musique traditionnelle, un peu particulière pour nos oreilles européennes, une chanson d’amour triste. Dans le village de Soenak, un maître… Lire la suite « Souvenirs», Im Kwon-Taek, 2008