discussion « Mes cop’s » tome 1 Des copines à l’appel, 2013


C_Mes-Cops-Tome-1-Des-copines-a-lappel_145
« Mes cop’s, tome 1 Des copines à l’appel » 2013, Bamboo Eidtions

Scénario de Christophe Cazenove, dessins de Philippe Jenech et couleurs de Camille

Un peu de légèreté en ce début de vacances….et une lecture partagée avec mon ado.

Jessica est une ado comme tant d’autres. Elle a sans doute au moins 3000 amis sur Facebook et beaucoup de cop’s, qui vont qui viennent. Elle ne conçoit pas sa vie sans ses copines. Mais est-ce forcément le privilège de l’adolescence ????
La BD nous offre des instants de vie et d’amitié sur une ou deux planches. Chacun est doté d’un titre, souvent humoristique comme « Cop’ départ », « Cop’model » ou encore « Crawl de dames »… Cazenove manie relativement bien les détournements de mots ou d’expressions. Dans le genre, on ne manquera pas le « mardi c’est patchouli », évidemment, et l’on pourra savourer une formule du style « ce qui est bon pour les abdos, ne l’est pas forcément pour les ados ! ». Cette simple phrase m’a replongée subitement dans une adolescence molle et livresque où sport rimait avec enfer.
Mais revenons à Jessica et à ses nombreuses cop’s pas toujours si amicales. L’adolescence est décidément un univers impitoyable parfois. Elles se répartissent en deux catégories : les cop’s de toujours, les vraies, et les cop’s de passage, celles que l’on cherche même parfois à éviter et que l’on tacle. C’est un peu comme les « likes » de FB… les acceptions du mot copine sont étonnamment variables !
Mélanie, c’est celle à laquelle on peut tout dire. Avec Murielle, la voisine qu’elle connaît depuis l’enfance, nul besoin des mots. Oui, certains ados « télépathent » ! Et puis elles sont nées le même jour, ce qui est tout de même un sacré signe !!! Christy est plus dans la réflexion, il en faut toujours une pour « asséner à l’autre ses vérités ». Sandrine est la sportive de service…le genre de copine absolument nécessaire pour nous contraindre au jogging les semaines de bonnes résolutions. Elle est d’autant plus nécessaire, que c’est aussi une inconditionnelle de la bonne humeur. L’ennui, finalement, c’est son rire « hyper ridicule ». Cécile a la parole incroyablement endurante, c’est le spécimen capable de refaire le monde toute la nuit …C’est aussi la copine idéale pour décliner en 10 leçons « l’art de mettre un râteau » Quant à Rosie, c’est une tombe ! Avant, il y avait aussi Lucie, mais voilà l’amitié, ça va ça vient.
A ce petit cercle s’ajoutent les copines de passage, les « amitiés » parfois stratégiques, comme Ronca, « une bombe, mais un peu désamorcée au niveau des neurones ». Elle est blonde évidemment, certains clichés ont la vie dure !
Mais que fait-on avec ses cop’s ??? On complète son fichier « beaux mecs », on démarre au quart de tour quand les garçons ont l’air de noter les filles, on fréquente la piscine sur un mode nettement plus occasionnel que les boutiques, on dit du mal des autres, on papote au téléphone…, on va aussi au lycée de temps en temps, comme accessoirement. Mais il y a certains de SVT qu’on ne sèche surtout pas ! Leurs parents sont vieux et ne captent évidemment rien. Pas plus que leurs profs d’ailleurs ! Le comble c’est sans doute le parent prof… Ces adultes ont pour unique préoccupation de « plomber » l’existence de ces ados qui ont tout compris à la vie, si l’on admet qu’elle s’arrête à la mode, aux garçons et aux nouvelles technologies.
Voilà une BD sans conséquence et sans grande originalité, surtout dans le dessin. L’approche de l’adolescence est assez caricaturale et donc réductrice mais il faut saluer certains quiproquos désopilants et quelques heureuses trouvailles. Certaines de ces ados ont un sens de la répartie savoureux.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s