Cinéma français

« Au revoir là haut », Albert Dupontel, 2017

Chapeau Monsieur Dupontel!!! Autant je n'ai jamais apprécié le Dupontel humoriste, autant j'apprécie de plus en plus son jeu d'acteur et ses talents de réalisateur. Avec ce dernier long métrage, dont il signe le scénario, il s'attaque à un monument et à un défi qu'il relève de superbe manière. En 2013, Pierre Lemaître surprenait son… Lire la suite « Au revoir là haut », Albert Dupontel, 2017

Cinéma français

« Ce qui nous lie »,Cédric Klapisch, 2017

Avec ce dernier titre Cédric Klapisch oublie la ville pour s’intéresser au terroir et plus précisément au monde viticole bourguignon qu’il filme au rythme des saisons. Il nous plonge également au cœur d’une fratrie, longtemps éclatée depuis le départ de l’aîné, qui tente de se reconstruire autour du vin après le décès du père. On… Lire la suite « Ce qui nous lie »,Cédric Klapisch, 2017

Cinéma français

« Rodin »,Jacques Doillon, compétition officielle Cannes 2017

Très sensible à la sculpture de Rodin et généralement fan du cinéma de Doillon, j’attendais beaucoup de ce film qui a le mérite d’éviter le simple biopic et qui fait la part belle à l’époque et à l’ambiance des ateliers. Le récit s’ouvre sur l’année 1880. A l’entame de sa quarantaine, Rodin travaille sur sa… Lire la suite « Rodin »,Jacques Doillon, compétition officielle Cannes 2017

Cinéma français

« L’amant double », 2017, présenté en compétition à Cannes

Du grand Ozon ! Chloé, une jeune femme aussi fragile que sublime, souffre d’étranges douleurs à l’abdomen. Faute d’obtenir une explication médicale, elle se tourne vers la thérapie, ce qui n’arrange pas forcément son état. Elle tombe en effet rapidement amoureuse de Paul, son psychothérapeute, qui n’est pas insensible non plus. Ils s’installent alors ensemble pour… Lire la suite « L’amant double », 2017, présenté en compétition à Cannes

Cinéma français

« Arletty, une passion coupable », Arnaud Sélignac, 2014

Une fois n’est pas coutume, c’est d’un téléfilm dont il sera question dans ce billet, un superbe biopic consacré à la grande Arletty . Arnaud Sélignac s’intéresse en effet à la dernière passion amoureuse de la comédienne. Nous la découvrons à Nice en mai 1943, dans une soirée on ne peut plus mondaine. Alors que… Lire la suite « Arletty, une passion coupable », Arnaud Sélignac, 2014

Cinéma français

« L’hermine », Christian Vincent, 2015

Un rapide billet sur ce film salué à Venise puisqu’il s’est vu attribué le prix du meilleur scénario, tandis que Luchini raflait le prix d’interprétation. J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Christian Vincent dont j’avais savouré, il y a 25 ans, « La discrète ». Ses dialogues sont toujours aussi écrits et élégants, sans verser pour… Lire la suite « L’hermine », Christian Vincent, 2015

Cinéma français

« Quand on a 17 ans », André Téchiné, 2016

Si l’adolescence inspire nombre de réalisateurs, il n’est pas toujours aisé d’échapper à la mièvrerie ou à la caricature. André Téchiné, qui signe son retour sur les écrans, réussit cette gageure en nous proposant un récit sensible et fort. Organisée en 3 trimestres une année de terminale, la narration met aux prises deux jeunes garçons… Lire la suite « Quand on a 17 ans », André Téchiné, 2016

Cinéma français

« A la vie », J-Jacques Zilbermann, 2014

Ce long métrage, signé de Jean Jacques Zilbermann, se regarde comme une ode à la vie, à la fois simple et touchante. S’inspirant de l’expérience de sa propre mère, il nous conte les retrouvailles de 3 femmes, amies pour toujours, 15 ans après… C’est à Berck Plage, qu’Hélène, Rose et Lili se rejoignent, se chamaillent,… Lire la suite « A la vie », J-Jacques Zilbermann, 2014