Cinéma étranger, Cinéma français

« Un divan à Tunis » de Manele Labidi, 2020


Un premier film aussi drôle que prometteur !

C’est avec une comédie que la scénariste et réalisatrice franco-tunisienne Manele Labidi fait une entrée remarquable en salle. S’il s’agit pour elle de porter un regard parfois insolent sur une Tunisie en pleine reconstruction sociale, économique et politique, ainsi que le donnent à voir les décors de Mila Preli et Raouf Helioui. Elle le fait cependant par le biais de l’humain puisque son héroïne, la jeune Selma rentre au pays dans l’idée d’y ouvrir un cabinet de psychanalyse.

Avec beaucoup de fraîcheur, elle nous relate les retrouvailles familiales de la jeune femme, ainsi que sa confrontation avec une administration pour le moins chaotique. Le scénario, vif et rythmé, est l’occasion d’un panorama social de la Tunisie post révolution mais il repose également sur une galerie de personnages aussi hauts en couleur qu’attachants. A l’écoute de leurs souffrances, notre analyste connait sa propre mutation et panse doucement ses propres blessures. Reste à savoir si Freud peut trouver sa place dans un monde où « Dieu » est encore si présent. Les pronostics vont bon train et seule Selma semble croire à son aventure.

Manele Labidi s’appuie sur un casting efficace. Golshifteh Farahani, que l’on ne présente plus, apporte à Selma toute la profondeur nécessaire. Superbe et lumineuse elle irradie l’écran par l’intelligence de son jeu. Il faut dire que la photographie de Laurent Brunet sait la sublimer ! La jeune Aicha Ben Miled (alias Olfa la jeune nièce de Selma) séduit également par sa verve rebelle. Mention spéciale enfin à Feriel Chammari (Baya) et Hichem Yacoubi (Raouf) qui contribuent amplement à la drôlerie du film.

Un plaisir à ne pas bouder si vous le croisez en salle !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s