Littérature étrangère

« Délicieuses pourritures », Joyce Carol Oates, 2002

Je me suis enfin lancée dans l’univers assez sombre de Joyce Carol Oates, cette auteure prolixe dont je vais sans nul doute poursuivre la découverte. Le roman s’ouvre à Paris, en février 2001 sous la forme d’un journal intime. Son voyage en Europe conduit Gillian Brauer, une quadragénaire, au musée de Louvre. Figée devant un… Lire la suite « Délicieuses pourritures », Joyce Carol Oates, 2002