« L’Homme du hasard », Yasmina Reza, 199


hommeduhasard

Un homme et une femme, « chacun en soi-même », partagent le même compartiment de train. Plus précisément « Un écrivain de renom voyage en face d’une inconnue qui lit son dernier livre ».

Satisfaite dans son tailleur jaune, Martha se demande si elle parviendra à oser, si elle pourra adresser la moindre phrase à ce Parsky.

Tandis que le train se dirige sans encombres vers Francfort, ces deux là laissent libre court à leurs pensées. Parsky nourrit ses aigreurs contre son ami Youri qui « est avec une japonaise » totalement plate.  « Lui a soixante-huit ans, une prostate qui pèse 95 grammes, elle en a quarante, plate. Tout est amer. Amère la nuit. »

Elle, elle songe à son ami disparu, Serge. Son seul sujet de désaccord avec lui, c’était précisément les livres de Parsky. Il ne les aimait pas. Elle voue à cet auteur une certaine admiration. « J’ai passé ma vie avec vous Monsieur Parsky » songe-t-elle tout en espérant secrètement qu’il la remarquera.

Ils ressassent des souvenirs, les vieilles amitiés et les douleurs. Chacun entretient ses petites obsessions, les microlax et autres futilités. De temps à autre, ils inventent l’autre.

Yasmina Reza mêle ainsi les réflexions anodines, quelquefois absurdes à des considérations plus philosophiques bercées par le mouvement de la voiture sur les rails. A travers ces deux personnages et ce qu’ils racontent de leurs vies affectives, elle s’intéresse encore une fois à la difficulté du langage à créer du lien et à l’insularité des êtres. Le texte est très court mais intense et prend parfois des allures de dialogue de sourds. Pourtant chacun chemine, à son rythme et les livres peuvent être quelquefois le ciment qui unit les individus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s