Littérature française

« Palestine » de Hubert Haddad, Zulma, 2007


 

Le récit se tient en Cisjordanie, quelque part entre la Ligne verte et la ceinture de sécurité. C’est décidément une mauvaise semaine pour le première classe Cham. Après le vol de ses papiers la veille, il est heureux d’obtenir sa première permission, mais l’adjudant Tzvi l’enjoint à l’accompagner dans sa ronde. Ils sont victimes d’une attaque. Tzvi perd la vie tandis que Cham est retenu sur un vieux matelas de paille dans une cave. Il ignore qui sont précisément ces fédayins ni ce qu’ils escomptent faire de lui. Ses ravisseurs ne sont guère plus avancés que lui, ce juif n’est guère monnayable, les autorités ne mentionnent même pas sa disparition. Autant s’en débarrasser, le tuer.
Cham se réveille de longues heures plus tard dans « une chambre basse aux murs chaulés ». Un médecin est à son chevet ainsi qu’une femme recouverte d’un voile noir, « figure de deuil découpée dans la clarté naissante ». Il apprend qu’on l’a retrouvé inerte devant le cimetière de Tall as-Safi, dépouillé de ses vêtements, et qu’il a trouvé refuge chez la veuve Asmahane. Tous le prennent alors d’autant plus pour un rebelle qu’il ressemble à Nessim, le fils perdu.
Aveugle, Asmahane vit avec sa fille Falastin, sorte d’Antigone des temps modernes, qui ne le laisse pas longtemps indifférent.

La situation le confronte ainsi au quotidien violent des palestiniens, à l’agressivité des colons. Passé de l’autre côté du miroir, Il découvre les difficultés des territoires occupés où règne « la guerre depuis mille ans ».

Outre les questions politiques, Hubert Haddad aborde les questions de l’identité et de l’appartenance à travers cette odyssée bien singulière et fort bouleversante.

2 réflexions au sujet de “« Palestine » de Hubert Haddad, Zulma, 2007”

  1. Ca a l’air d’être un beau roman. J’en ai déjà lu un d’Hubert Haddad, je n’avais pas trop accroché, mais je reste toujours malgré tout assez intéressée par ses histoires…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s