Jeunesse

Une réécriture des « Misérables » ! « Aubagne la galère », Hector Hugo, Mini Syros Polar, 1998


Aubagne
La filiation avec le chef de file du romantisme s’impose comme une évidence avec le choix de ce pseudonyme.
Avec ce petit polar, Hector Hugo nous propose une réécriture assez plaisante des « Misérables », sur fond de modernité.
Le narrateur, un gosse d’une dizaine d’années, vit à Aubagne. S’il a la chance d’appartenir à un milieu social qui résiste encore à la crise ambiante, ce n’est pas le cas de son copain Jean-Valéry, Jean-Val pour les intimes. « Son prénom, c’est bien tout ce qu’il a de riche ». Le pauvre s’est vu contraint de s’installer dans un HLM de la Cité verte depuis que sa mère est au chômage. Il n’en reste pas moins honnête jusqu’au jour où il commet l’irréparable. A l’instar de Claude Gueux, il se rend à « La Petite Madeleine », la pâtisserie des Thénardier et dérobe deux sublimes croissants aux myrtilles pour la fête de sa mère, Fantine. « C’est un prénom qui n’est pas dans le calendrier des PTT alors personne n’y pense jamais, et lui, il le fête quand elle ne s’y attend pas. » Il a bien médité son coup mais c’était sans compter sans l’intervention zélée d’un chauffeur des taxis « Javert » qui prête main forte au pâtissier…
Sa classe crie à l’injustice et se demande comment lui venir en aide. Melle Myriel, l’institutrice saura-t-elle les conseiller? L’agent de police Mme Drouet pourra-t-elle leur être utile? Parviendront-ils à réparer ce qu’ils vivent comme une injustice?
Ce récit plaisant est écrit dans un langage enfantin qui ravira vos enfants à défaut de favoriser leur exigence du beau style. Ce qui importe finalement c’est surtout cette réflexion sur les disparités sociales, la justice et ce jeu avec l’univers hugolien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s