Littérature française

« Ce que je peux te dire d’elles », Anne Icart, 2013


« Ce que je peux te dire d’elles », Anne Icart, Robert Laffont, 2013 Cequejepeuxdiredelles

Alors qu’elle est en route pour revoir sa fille Violette, et découvrir Gabriel, son petit-fils tout juste né, Blanche se demande comment vont se dérouler ces retrouvailles. Sa fille ne sait même pas qu’elle vient.
« Fais la paix avec ta fille, Blanche. Fais la paix avec toi-même. »
Anne Icart nous embarque alors dans l’histoire d’une drôle de famille, une armada de filles…Gabriel semble naître comme pour mettre un terme à cette malédiction.
Le roulis du train berce Blanche de ses souvenirs. Elle est en route pour un voyage en anamnèse.
En plein juillet, papé Paul, « le seul homme de cette tribu de femmes », meurt, à St Lizier. Blanche, encore enfant, regarde Angèle, sa mère et ses tantes adoptives. Babé a le visage « blanc de tristesse. Justine pleure. sa mère aussi.
Le procédé n’est pas nouveau, la thématique non plus. Pourtant le roman reste efficace.
Le récit remonte aux origines, l’enfance d’Angèle et des tantes, les disparitions, les ruptures et les abandons.
Le trio se resserre et s’organise dans l’appartement de la rue d’Aubuisson à Toulouse. Il espère devenir quatuor avec Charles, le beau journaliste qui pourrait leur permettre de croire aux hommes .
« Penser que les hommes réservent avant tout d’implacables déceptions n’empêche pas de les trouver séduisants. »

Anne Icart évoque aussi l’amour, les combats féministes, la douloureuse entrée dans la vie de Blanche sous le regard froid et distant de mère qui connait la tentation de l’infanticide. L’écriture coule toute seule, l’intrigue est bien menée . Ces histoires de femmes, unies dans la diversité de leurs parcours, nous embarquent assurément.
C’est un premier roman réussi, à l’image de cette petite phrase:
« Un premier rendez-vous ça se travaille, ça s’intelligence, ça prend son temps même quand on n’en a pas. »

1 réflexion au sujet de “« Ce que je peux te dire d’elles », Anne Icart, 2013”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s